Accueil > Chroniques > Aux portes du nanar > Erotique > 1313: Cougar Cult

1313: Cougar Cult

  • Titre original : 1313: Cougar Cult
  • Réalisateur : David DeCoteau
  • Année : 2012
  • Pays : Etats-Unis
  • Genre : Des slips et des hommes (Catégorie : Erotique)
  • Durée : 1h13
  • Acteurs principaux : Brinke Stevens, Linnea Quigley, Michelle Bauer, Jack Kubacki, Bryce Durfee, Carey James, Aaron Thornton
Note :
2.5
Drexl
Drexl

Chronique





Le réalisateur-producteur David DeCoteau et son trio de scream queens cougars Linnea Quigley, Michelle Bauer, et Brinke Stevens, qu’il avait déjà dirigées en 1988 dans le potache Nightmare Sisters.


Entre 2011 et 2012, ce fieffé coquin de David DeCoteau a investi une villa de Malibu où il a tourné une dizaine de films avec la même vingtaine d’acteurs, tous regroupés sous l’intitulé sériel 1313 - petite astuce pour se retrouver en tête des listes de location VOD. Les films tournent vaguement, très vaguement autour d’un archétype narratif (maison hantée pour 1313: Haunted Frat, whodunit pour 1313: Night of the Widow, abeilles tueuses pour 1313: Killer Bees, invasion extraterrestre pour 1313: UFO Invasion, mythologie grecque pour 1313: Hercules Unbound…), mais sont surtout un prétexte pour aligner les même scènes d’éphèbes imberbes déambulant en toute petite tenue dans les moindres recoins de la villa. Tel un Godfrey Ho de l’éphèbe en boxer short, David DeCoteau multiplie les scènes interchangeables, avec des acteurs qui ne le sont pas moins. Plutôt qu’un long discours, profitez donc d’un roman-photo de l’opus le plus nanar du lot, 1313: Cougar Cult.



Une police de caractère tout ce qu'il y a de plus féline.



Henry, jeune garçon de piscine imberbe, demande l'autorisation à ses mystérieuses maîtresses d'aller prendre une douche, tant il se sent sale.



« Pas de problème, Henry, mon bon, fais-toi plais' »



Il est tellement sale.



* Grrrrrrrrr Grrrrrrrrr Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr *



So fucking sale.



* GRRRRRRRRRRRRRRRAOU *



Une véritable souillon.



Beware, BEWARE le culte des cougars !



Enfin propre, Henry jure entendre des bruits.



On aurait dit des félins qui grognaient.



Henry sent comme une présence menaçante pour sa candeur dénudée. Tout paniqué, il court se réfugier dans un havre de paix...



…dont il sort bêtement au bout de dix secondes. Le noob.



« Je ne sais pas vous les filles, mais j'ai très envie d'un steak tartare » (sic)



Magie des trucages.



Festin de l'imaginaire.



Douceur de l'ellipse.



De gauche à droite, Rufus, Coopersmith et Darwin, trois garçons pleins d'avenir.



Clara, la taulière, aime beaucoup ce qu'elle voit.



Ses deux frangines Edwina et Victoria itou.



Non, vraiment, bonne ambiance pour un entretien d'embauche.



« Vous êtes engagés ! »



Pour se remettre de ces puissantes émotions, Darwin s'en va faire une sieste.



Une sieste moite.



Tellement moite.



« Dude, cette sieste était so moite. Enlève donc ton t-shirt, que je te masse ».



Plus que jamais, le Chaos règne.



Esseulé, Coopersmith s'amuse avec le jet d'eau.



* Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr *



Toute cette moiteur...



« Sympa ces jobs d'été, non ? »



…toute cette saleté.



Soudain, un inconnu se gare.



Une petite ronde...



Un petit relooking...



Un coup d'amulette sur le front...



Et le voilà à la merci de rituels huilés.



Darwin : « C'est moi ou il y a une drôle d'ambiance, ici ? »

Rufus : « Je n’en suis pas complètement sûr, mais je crois bien que c'est toi. Allons donc faire une sieste. »




Merveille du fondu enchaîné.



Je ressens comme une moiteur.



* Grrrrrrrrrrrrrrrrr... *



Hmmmmmmmmmmmmmm moiteur...



* Grrrrrrrrr. */soustitreimage]



Moitisme...



* Grrr Grr Grrr !!! *



« Foutredieu, quelque chose ne tourne définitivement pas rond »



Cette partie du rituel relève, disons, de la licence poétique.



« Mais qu'est-ce que le fuck »



* GRAOU exposant 12 *



« Mais bon dieu, lâche ces céréales, Coopersmith est en leur pouvoir ! »



« Hey, c'est ici la moiteur ? »



« Complètement, oui. »



Tu quoque, Rufus, TU QUOQUE ? Ce plongeon devrait t'aider à y voir plus clair.



Licence poétique, toujours.



* GRAOU *



* GRAOU GRAOU *



« Je chie sur votre hostilité »



La réponse du berger à la bergère.



« GNIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »



* Grrr ? *



« Mais... qu'est-ce que... »



« Non mais ne vous inquiétez pas, dans quelques secondes nous en rirons »



The End.




Drexl
Drexl

1313: Cougar Cult
PUB

Les notes des membres

Moyenne : 2.25
avatar de Drexl Drexl : 2.5
avatar de Rico Rico : 2

Cote de rareté

Le film est édité en DVD aux Etats-Unis par "Rapid Heart Pictures". Un zone 1 basico-basique qui propose uniquement le film en anglais sans sous-titres.



Cote de rareté : 4/Exotique Consulter le barème de notation