Accueil > Chroniques > Nanars d'action > Pur et dur > White Fire

White Fire

  • Titre original : White Fire
  • Réalisateur :
  • Année : 1985
  • Pays : France / Turquie / Grande-Bretagne
  • Genre : Ultime (Catégorie : Pur et dur)
  • Durée :
  • Acteurs principaux : Belinda Mayne, Daniela Goodman, Mirella Banti
Note :
5
La Team Nanarland

Chronique



Trois titres, un film, un monument. Incroyable de bout en bout, ce joyau aura séduit jusqu’à ceux de nos amis qui sont pourtant les plus récalcitrants à notre passion immodérée pour les nanars. Il faut dire qu'il s'agit d'une perle rare !


Plus qu'un film, une oeuvre de combat !


A la lecture des bancs-titres du générique de fin, les quelques techniciens présents (pas de script ni de monteur, tu m’étonnes !) semblent avoir usé de pseudonymes grotesques (ça fait tache sur le C.V).


C'est curieux cette manie de prendre tout le temps des douches chez les héroïnes des films d'exploitation.


À la lumière de cet éclaircissement, on comprend mieux les erreurs grossières repérées tout au long de ce métrage absolument sidérant.


Mirella Banti, sérieuse concurrente au titre de plus mauvaise actrice du monde.


Comment expliquer le fait que toutes les scènes tournées dans les rues d’Istanbul montrent des gens qui font coucou à la caméra sans que cela n’ait épaté ni gêné personne ?


Les joies du cinéma vérité...


Comment expliquer que la maison du héros change de disposition murale et de mobilier en l’espace de dix minutes ? Comment expliquer l’intégralité de ce film tout simplement ?


Robert Ginty... mais comment es-tu venu te perdre dans cette galère !


La première hypothèse fut que John-Mary Pallardy (lui aussi s’est paré d’un pseudo, et quel pseudo !) était un riche amateur de cinéma qui a décidé de tourner son propre film sans l’aide de professionnels. La suite de notre quête nous révéla qu’il en a déjà commis bien d’autres…





L'action a un nom : c'est John-Mary Pallardy !


On notera les efforts pour faire des décors et des costumes futuristes… dans des cabanes de chantier ! La perspective "faisons de la science-fiction" a dû bien vite être abandonnée, faute de budget. Mais les scènes déjà tournées ont tout de même été conservées (gardes avec des casques de Darth Vador du pauvre, tuniques de moto brodées sauce Star Trek). Délicat mélange...


Toujours en avance sur son temps John-Mary...


Je fais confiance à mes collaborateurs pour souligner d’autres petits détails foireux, car ce film en regorge. Dans d’autres nanars, il faut souvent faire preuve d’une grande attention pour les dénicher, tandis qu’ici ils nous tendent perpétuellement les bras. La poule aux oeufs d’or du nanar en somme. Un régal !


Un film qui porte le label : "Nanarland approved" !



White Fire

Vidéos

Noter cette vidéo :

Ils l'ont dit


  • Rhétorique nanarde
PUB

Les notes des membres

Moyenne : 4.46
avatar de : 5
avatar de Drexl Drexl : 5
avatar de John Nada John Nada : 3
avatar de Kobal Kobal : 4.5
avatar de Labroche Labroche : 5
avatar de LeRôdeur LeRôdeur : 5
avatar de Mayonne Mayonne : 5
avatar de MrKlaus MrKlaus : 3.5
avatar de Nikita Nikita : 2.5
avatar de Peter Wonkley Peter Wonkley : 5
avatar de Rico Rico : 5
avatar de TantePony TantePony : 5
avatar de Wallflowers Wallflowers : 5
avatar de Zord Zord : 4