Accueil > Chroniques > Aux portes du nanar > polémique > Armageddon

Armageddon

  • Titre original : Armageddon
  • Réalisateur : Michael Bay
  • Année : 1998
  • Pays : Etats-Unis
  • Genre : Fin du monde (Catégorie : polémique)
  • Durée : 2h21
  • Acteurs principaux : Bruce Willis, Ben Affleck, Billy Bob Thornton, Liv Tyler
Note :
1
JohnMatrix
JohnMatrix

Chronique



L’avis de John Matrix : Je ne saurais vraiment dire si ce film est un vrai bon nanar ou juste une grosse daubasse puante. Au final, il semble que les deux caractéristiques lui conviennent :



La pose mythique qui a fait rentrer le film dans l'histoire du cinéma




Michael Bay adore casser ses jouets


Même s’il n’y a pas le côté cheap des gros nanars (les effets spéciaux sont plutôt bof mais corrects, la distribution et le doublage tiennent la route), c’est plutôt du côté du scénario que la ringardise est flagrante : une météorite fonce sur la Terre et menace d’extinction l’humanité. Les Etats-Unis, qui sont vraiment les seuls à se soucier de l’avenir de la Terre, décident de sauver le monde. Pour ça ils envoient une équipe de foreurs sur l’astéroïde pour y faire un trou et mettre une grosse bombe dedans pour tout faire péter.



Faut imaginer que si le film avait été français, c'est une équipe de chez Bouygues qui aurait été sauver le monde. C'est étonnant que TF1 n'y ait pas pensé plus tôt !


Ben voyons ! Comme quoi les USA sont vraiment un pays formidable : un foreur peut y devenir un héros national (que dis je, mondial !). Out les astronautes bac + 20, on met des mineurs ! S’en suivent des scènes d’un comique à tout épreuve. Par exemple les gentils ricains doivent faire escale pour faire le plein de la navette dans une station (service ?) russe. Habitée par un Russe avec un glllos accent lllusse. Comme les Russes sont des nuls évidemment il y une fuite dans le tuyau d’essence et tout explose ! (véridique, comme ça, boum, dans une station spéciale dans l’espace)



Quand on parlait du réchauffement des relations américano-russes...


Mais le plus gros morceau de bravoure survient évidemment à la fin : une fois qu’ils ont mis la bombe au fond du trou qu'ils ont creusé pour tout faire péter, les Ricains se rendent compte que la télécommande de la bombe… ne marche plus ! Donc un héros américain (pléonasme) va aller se sacrifier et déclencher la bombe à la main pour sauver le monde !



America !


Le pire dans ce marasme (je n’ai pas évoqué la mise en scène façon clip MTV, pourtant bien ridicule) c’est l’esprit général du film : on voit toujours le monde entier dans l’expectative et paralysé par la peur pendant que les USA se décarcassent pour sauver l’humanité. Comme dans Independance Day, les autres vont morfler (Paris est rasée) mais les USA sont les plus forts grâce à la bonne vieille recette American dream / melting pot / courage / patriotisme.



Du grand sentiment, c'est à peine si on peut retenir une larme...


Ce film est comique par ses invraisemblances (ai-je parlé des feux dans l’espace ?) mais relativement horripilant par son côté puant / esprit ricain tralala. Alors daube ou nanar ? Je ne sais…



"- Dis donc Ben, tu crois vraiment qu'il est nanar notre film ?

- Oh tu sais Bruce, je viens de recevoir le script de "Gigli" alors tu sais faut savoir relativiser..."





L’avis de Rico :


Moi j’aime bien Armageddon. Il est indéniablement nanar par la réalisation clipeuse (clipesque ?) et un rien pataude de Michael « Gros Sabots » Bay.



Filtre orange rulllzzzz !!!!


Ses filtres oranges à foison, son sentimentalisme pleurnichard ou encore cette vision caricaturale de la France : des gamins qui jouent dans une vieille 2CV juste à côté du Mont St Michel, l’astéroïde qui tombe pile sur les Champs Elysées (ils auraient pas pu nous débarrasser de Beaubourg à la place ?).



Bon géographiquement, la tour Eiffel aussi près de Notre Dame c'est un peu surréaliste mais d'un autre côté, faut au moins ça pour qu'on puisse essayer d'y croire...


Mais il y a aussi une certaine ironie tonique dans ces personnages de gros lourds dans l’espace. Parce qu’ils faut bien avouer que l’équipe dirigée par Bruce Willis est une sacré bande de ploucs balourds. Ce sont quand même eux qui cassent la station Mir en tournant la mauvaise valve (bon je sais le matos ex-communiste c’est de la camelote) et c’est le Russe qui doit se taper tout le boulot en arrivant sur l’astéroïde parce que les autres sont des baltringues qui font n’importe quoi.



"Bon les gars, Homer Simpson n'étant pas disponible en ce moment, c'est vous que j'envoie sauver le monde..."


Comme toujours avec Michael Bay il y a ce mélange entre pachydermisme naïf et « portnawak », attitude décomplexée totalement assumée. C’est pourquoi j’accorde au moins à Armageddon le bénéfice du doute…



Michael Bay et toute son équipe espèrent que vous avez passé un bon moment en leur compagnie et vous invitent à les rejoindre pour un Bad Boys 2 tout aussi crétin.


Icono : www.agonybooth.com



JohnMatrix
JohnMatrix

Armageddon
PUB

Les notes des membres

Moyenne : 1.2
avatar de Drexl Drexl : Navet
avatar de John Nada John Nada : 1.5
avatar de JohnMatrix JohnMatrix : 1
avatar de Mayonne Mayonne : 0.5
avatar de Peter Wonkley Peter Wonkley : 1
avatar de Rico Rico : 2
avatar de Wallflowers Wallflowers : Navet

Cote de rareté

Vous vous doutez bien qu'un blockbuster pareil, "Buena Vista" nous l'a livré en Blu Ray/DVD collector double disque avec pléthore de featurettes promotionnelles, d'explications sur les effets spéciaux, de scènes coupées etc. etc. Sans oublier le clip sirupeux d'Aerosmith qui accompagne les scènes romantiques du film…
Cote de rareté : 1/Courant Consulter le barème de notation