Accueil > Chroniques > Nanars fantastiques > Space opera > Star Wars Holiday Special

Star Wars Holiday Special

  • Titre original : Star Wars Holiday Special
  • Titres alternatifs : Au temps de la Guerre des Etoiles
  • Réalisateur : Steve Binder
  • Année : 1978
  • Pays : Etats-Unis
  • Genre : Suicide artistique (Catégorie : Space opera)
  • Durée : 1h20
  • Acteurs principaux : Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford, Peter Mayhew, Art Carney
Note :
4
Alf
Alf

Chronique



On appreciera les labels de qualité No-THX de cette édition pirate.




Alors là les enfants, c'est du gros morceau. Vous détestez « La Menace Fantôme » ? Vous maudissez « L'Attaque des Clones » ? Rassurez-vous, ce n'est rien comparé au STAR WARS HOLIDAY SPECIAL (« Au Temps de la Guerre des Etoiles » en VF). Même moi qui ait aimé les deux premiers épisodes de Star Wars, j'ai eu envie de vomir, c'est pour dire !



Démoulée en 1978, cette sombre merde créée spécialement pour la télévision, arrive un an après la bombe cataclysmique que nous connaissons. Lucas produit donc une série de sketchs se déroulant dans l'univers qu'il a façonné. Un problème majeur vient alors nous titiller l'esprit : l'histoire.





Chewbacca et toute sa famille.




En effet, toute la crédibilité qui faisait la force de Star Wars s'est ici évaporée au profit d'un choix artistique que les amateurs de nanar apprécieront, le PORTNAWAK.



Pêle-mêle, nous voyons la famille Chewbacca au quotidien (maman Chewie et son tablier qui fait à manger à bébé Chewie, vous voyez le genre), des passages oniriques complètement kitschs, des pseudo-vedettes qui chantent des pseudo-chansons, un dessin animé (première apparition de Boba Fett tout de même) au graphisme grossier, et surtout une avalanche de gags pas drôles.







Cette consternante séance de torture se termine par une princesse Leïa qui chante comme une casserole sur l'air de Star Wars.









Et après on cherche l'inspiration de Jar Jar Binx...




Lucas est tellement fier du résultat qu'il tente sans relâche de supprimer toutes les copies existantes jusque sur Internet, se révélant parfois très procédurier.



Si vous voulez voir un film qui n'est pas Star Wars et qui ne respecte pas Star Wars, « Star Wars Holiday Special » est fait pour vous. Par contre, si vous voulez voir un film qui n'est pas Star Wars mais qui le respecte, tapez-vous plutôt un bon Spaceballs (la parodie de Mel Brooks), c'est aussi drôle, la consternation en moins.





Si Mark Hamill a un peu l’air en plastique sur ces photos, c’est normal : il se remettait tout juste de son accident et ses cicatrices étaient recouvertes d’une épaisse couche de maquillage.




D'ailleurs, en parlant de parodie, un des co-scénaristes de ce « Star Wars Holiday Special » n’est autre que Pat Proft, compagnon d'écriture des ZAZ (ou de certains d'entre eux) sur les « Y a-t-il un flic » et les « Hot Shots ! ». Aaaaah, c'était juste une blague alors ?! Sacré Pat, quel déconneur celui-là !



Note de Rico :



Tu oublies de préciser que ce truc est en plus exceptionnellement longuet et dénué de rythme ! Toute la partie avec la famille de Chewbacca est interminable, ponctuée de numéros musicaux digne d'un Maritie et Gilbert Carpentier : l'espèce de chorégraphie de cirque en hologramme fait penser à Michel Fugain et son Big Bazar (la vache ça nous rajeunit pas tout ça), sans parler de la présence de comiques de la télé US des années 70 peints en vert pour faire Aliens… absolument navrant !







Vous imaginez un vieil épisode de Buck Rogers, vous rajoutez les Martins Circus et Paul Préboist, vous incorporez des dessins animés bien rigides style le pire de Hannah Barbera et vous obtenez « Star Wars Holiday Special ». Tu m'étonnes que Lucas ait cherché à détruire toutes les copies ! Manque de bol pour lui, l’aberration ressort ponctuellement sur le net. Faut faire vite parce que les sites sont rapidement mis hors de combat par les bataillons de juristes de Lucas, mais bon, la rébellion nanarde rejaillit toujours...





Alf
Alf

Star Wars Holiday Special
PUB

Les notes des membres

Moyenne : 3.25
avatar de Alf Alf : 4
avatar de Drexl Drexl : 3
avatar de Rico Rico : 3
avatar de Wallflowers Wallflowers : 3

Cote de rareté





Evidemment dès qu'il y a interdit...



Les bootlegs fleurissent à qui mieux mieux sur le net, avec des visuels soignés et des copies qui semblent de bonne qualité. En faire la liste semble impossible puisque même Lucas s'est cassé les dents à tenter de les faire interdire. Si vous allez traîner du côté d'E-bay et que vous fouinez un peu... Mais ce que j'en dis moi ! C'est pas légal...

Quelques jaquettes ont néanmoins été mises dans la chronique pour vous allécher.







Plus incroyable, il existe une version VHS (Sécam) de l'unique passage en France à la Noël 1979. Vu sur E-bay là encore (au prix munificent de 8000€, mais rassurez-vous les frais de port sont offerts...), l'enregistrement labelisé "Starwave vidéo" (une société totalement inconnue par ailleurs. Serait-ce un bootleg artisanal déguisé ?) d'« Au temps de la guerre des étoiles » nous offre la V.F. avec Francis Lax (Han, pardon, Yan Solo !) et Roger Carel au doublage. Un véritable incunable...







Et puis si vous êtes vraiment prêts à tout pour Star Wars, vous pourrez toujours essayer de trouver l'album de 1980 où Z6PO et D2R2 chantent Noël...



Cote de rareté: 7/Jamais Sorti (En tout cas c'est ce qu'espérait Lucas..) Consulter le barème de notation