Accueil > Personnalités > Christopher Lee

Christopher Lee

Christopher Lee

Biographie



Attention ! Chronique à prendre avec des pincettes ! Certes, n’oublions pas Hurlement II et Dracula, père et fils (avec Bernard Menez) qui sont –entres autres – les raisons pour lesquelles Christopher Lee a sa place ici, mais force est de constater qu’il existe deux types d’acteurs nanars : les purs et durs (Jean-Claude, Chuck, Steven, Reb, Richard, Fred et tous les autres) fiers de l’être, revendiquant film après film leur nanarattitude, et les acteurs qui – pour diverses raisons, essentiellement financières ou simplement parce qu’ils appréciaient tel ou tel réalisateur – ont tourné dans des nanars ou des navets, mais n’en restent pas moins de grands acteurs bourrés de talent jusqu’à la gueule pour autant. Christopher Lee appartient clairement à la seconde catégorie.

Toute contestation vaudra à son auteur un entretien privé avec mon beau-frère Roger, ancien pilier de rugby devenu CRS et dont le loisir préféré est d’étrangler des petits chats à mains nues !

Les biographies de Christopher Lee abondent sur le web, celle-ci n’en sera qu’une parmi tant d’autres, et elle ne se veut pas exhaustive, loin de là, tant la vie et la carrière de l’acteur sont remplies !

Christopher Frank Carandini Lee est né le 27 mai 1922 à Belgravia, près de Londres. Son père était un Colonel dans le 60e corps d'artillerie royale, sa mère était la Comtesse Estelle-Marie Carandini di Sardanzo, descendante d’une famille anoblie sous Charlemagne et dont plusieurs ancêtres ont servi dans la noblesse pontificale romaine.



Par son père, il entretient un cousinage avec Ian Fleming, l’auteur de la série des romans James Bond. Dire que le petit Christopher ne pouvait avoir qu’une éducation et un maintien des plus aristocratiques est une évidence. Il étudie aux collèges militaires de Wellington, puis d’Eton en compagnie d’une grande partie de l’élite du Royaume. On ne sait pas grand’chose de ces années, mis à part qu’il semble avoir été un élève modèle dans ces sympathiques et riantes institutions où la schlague dans la gueule et le canne anglaise sur le cul sont des moyens d’éducation comme les autres et, puisque nous parlons d’études, il sera rappelé ici que Christopher Lee parle quasi-couramment le français, l’italien, l’espagnol, l’allemand, le suédois, le russe, le grec moderne, le grec ancien, et le latin. Ça calme, je sais.



Pendant la seconde Guerre Mondiale, il est incorporé comme pilote à la Royal Air Force, qu’il quittera avec le grade de premier Lieutenant et plusieurs citations. Ce n'est que récemment qu'il a reconnu qu’étant germanophone, il a plusieurs fois été parachuté derrière les lignes allemandes et chargé de rapporter des informations et qu'il a du tuer quelques ennemis de façon pas toujours très propre. Il confesse que ce n'est pas là le meilleur souvenir de son existence.

Après la guerre, il décide de se consacrer au spectacle, particulièrement l’Opéra, la radio et le théâtre (Hamlet mis en scène et interprété par Laurence Olivier), rejoint la compagnie de cinéma Rank Organisation et tourne dans quelques films d’aventure et de guerre, où sa classe naturelle et son flegme aristocratique le font sortir du lot. Il chante également dans plusieurs opéras, sous la conduite de Yehudi Menuin.

C’est en 1957 que sa carrière prend un tournant définitif grâce à sa rencontre avec celui qui deviendra l’un de se meilleurs amis, le réalisateur Terence Fischer. C’est ainsi que Lee se retrouve en premier rôle, The Curse of Frankenstein ( alias « Frankenstein s'est échappé »). L’année suivante, toujours sous la conduite de Fischer, il joue LE rôle qui le rendra célèbre, celui du Comte Dracula, marquant ainsi pour des années, des générations de cinéphiles. 11 versions des aventures du célèbre vampire seront tournées avec lui, parfois très bonnes, parfois beaucoup moins.



C’était la grande époque de la Hammer, celle des petits films gothiques à budgets réduits, tournés parfois par 6, reposant sur des « gueules » reconnaissables et identifiables par le public (on pense immédiatement à Peter Cushing) et le décolleté vertigineux des actrices ( Caroline Munro, Ingrid Pitt ! ). Christopher Lee passera par tout le bestiaire de Hammer film : momie, loup-garou créature de Frankenstein, savant fou, docteur Jekyll, Mister Hyde, et tiendra même le rôle du super-vilain chinois Fu Manchu 5 fois de suite. Il tourne en Amérique et en Angleterre, mais son premier nanar, il le commettra en…en… oui, on ne souffle pas au fond, merci - en Italie, bien sûr ! Ce sera "Hercule contre les vampires", sous la direction de Mario Bava, bientôt suivi par "La Vierge de Nuremberg", d’Antonio Margueriti. Là commence la descente aux Enfers de Lee, pusqu’il enchaîne films d’horreur cheaps, péplums nazes et autres sherlockholmeries de bas-étages . Toutefois, reconnaissons que quelque soit la nanardise des films, il y amènera toujours une qualité minimale, les tirant vers le haut plutôt que le poussant vers le bas tel un Max Thayer moyen. Il restera digne dans le nanar, et finalement, conscient de la « qualité » de ces films, s’amuse comme un gosse, en en rajoutant des tonnes puisqu’on lui demande systématiquement de « faire le méchant ».



Et pourtant Dieu sait qu'il aura vraiment tourné dans n'importe quoi !



Il réussira quand même à caser quelques très belles interprétations au milieu d’une filmographie quasi-entièrement nanare, comme ce rôle du Grand Prêtre de la Wicca halluciné et déjanté dans le très culte Wicker Man, ou dans un autre registre, celui du tueur Francisco Scaramanga chargé de flinguer James Bond dans L’Homme au Pistolet d’Or.



Mais la traversée du désert commence à être longue, très longue, pour Lee pendant les années 80 et 90, où mis à part des séries d’horreur de fin d’alphabet et de pastiches lourdingues comme Dracula Père et fils, il ne fait pas grand chose. Faut bien bouffer… au passage, il refuse le rôle du docteur Loomis dans "Halloween" de Carpenter, rôle qui fera le succès de Donald Pleasence. il confessera plus tard que ce fut sa plus belle boulette. Toutefois, il n’aura jamais honte d’avouer faire des films alimentaires, et tourner pour de petits cachets juste parce qu'il a de la sympathie pour le réalisateur.


Christopher Lee odieux trafiquant de drogue pour Eurociné dans Dark Mission, les Fleurs du Mal


Il revient sur le devant de la scène aux Etats Unis dans le rôle d’un savant fou dans le rigolo Gremlins 2 en 1990 (Où il s'excusera auprès de Joe Dante pour avoir tourné dans Hurlement II ), mais alternera ce retour avec le navrant Police Academy : Mission to Moscow. Potacherie lamentable, d’une série grotesque à l’humour pachydermique.

Christopher Lee tourne beaucoup, dans les pays les plus divers : on pense souvent à lui quand il faut donner un peu de crédibilité à des projets bancals. On le voit souvent apparaître en guest star dans des séries télés ou des téléfilms en quête de noms connus ("Le tour du monde en 80 jours" avec Pierce Brosnan ou "l'Odyssée" avec Armand Assante). Il voyage beaucoup, on peut ainsi le voir dans un film pakistanais de prestige, incarner Mohammed Ali Jinnah, fondateur du Pakistan.



Lee, sorcier d'opérette dans la risible série "Les nouvelles aventures de Robin des Bois"


Tim Burton, grand amateur de films d’horreur, l’engage en guest-star dans « Sleepy Hollow » en 1999. Mais son retour au cinéma de qualité se fait surtout grâce à Peter Jackson qui, en 2001, lui offre le rôle de Saroumane dans la trilogie «Le Seigneur des Anneaux ». Livre qu’il dit relire tous les ans, Lee étant d’ailleurs le seul membre de l’équipe à avoir rencontré J.R.R Tolkien. On regrette juste la disparition de son rôle, pour des raisons de durée, dans la version cinéma du « Retour du roi », sa prestation pouvant heureusement être appréciée dans la version longue du DVD. Retour en force confirmé avec « Star Wars Episode 2: l'attaque des clones », où il tient le rôle du Comte Doku, mélange - jusque dans le nom du personnage - des premiers rôles de Christopher Lee, Dracula et Fu Manchu. Il redevient une guest star de poids témoin, sa présence éclairant le visuellement beau mais scénaristiquement pathétique "Les Rivières Pourpres II".

A l’instar de celui qui l’a fait débuter sur les planches, Laurence Olivier, il connaît l’anoblissement en étant nommé en 2001 Commandeur le l’Ordre de l’Empire Britannique par la Reine Elizabeth II (on aurait préféré qu'il soit fait comte...). En 2002, Christopher Lee a reçu , prix spécial pour l'ensemble de ses interprétations au forum international du cinéma et de l'écriture de Monte-Carlo, il appartient également à L’Ordre des Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem (Ordre de Malte).

Christopher Lee est probablement l’un de ces acteurs qui resteront mythiques. Très bon, même dans les films les plus mauvais, c’est un OVNI assez étrange dans le monde du cinéma, l’un des derniers d’une génération qui a connu le meilleur et le pire, pour qui le plaisir de jouer était plus important que le fric, qui ne prendra probablement jamais sa retraite.



Le site officiel de Christopher Lee

Mais même le plus grand des vampires ne peut-être immortel, nous avons appris avec tristesse la mort de Sir Christopher à 93 ans le 7 juin 2015, alors qu'il venait encore d'interpréter une voix pour pour "Extraordinary Tales" un film d'animation basé sur les œuvres de Poe et qu'il avait encore des projets de tournages jusqu'en 2016. Mais il se chuchote que si quelques gouttes de sang coulaient sur son cercueil...


Zord
Zord

retour vers les acteurs

Filmographie



2015 Extraordinary tales (voix)

2014 Angels in Notting Hills

2013 Le Hobbit la bataille des cinq armées

2013 The Girl from Nagasaki

2013 Night Train to Lisbon

2012 Le Hobbit un voyage inattendu

2012 Dark Shadows

2012 The Hunting of the Snark (voix)

2011 Hugo Cabret

2011 The Wicker Tree

2011 Le locataire

2010 Cadavres à la pelle

2010 Le dernier templier

2010 The Heavy



2010 Alice au pays des merveilles (voix)

2009 Glorious 39

2009 Eyes of War

2009 Boogie Woogie

2008 The Colour of Magis (voix)

2007 A la croisée des mondes : la boussole d'or

2005 Jean Paul II

2005 Star Wars Episode III : la revanche des Siths

2005 Charlie et la chocolaterie

2005 Les noces funèbres (voix)

2005 May Day

2004 Les Rivières pourpres 2 : Les anges de l'apocalypse

2003 Le Seigneur des anneaux : le retour du roi (Version longue uniquement)

2002 Le seigneur des anneaux :les deux tours

2002 Star Wars : Episode II L'attaque des clones

2001 Cries in the Night : Orlof 2001

2001 Le seigneur des anneaux, la communauté de l'anneau

2000 la Malédiction de la momie

1999 The Rocky Interactive Horror Show

1999 Sleepy Hollow La légende du cavalier sans tête

1999 Tale of the Mummy

1996 Soul Music

1996 Le bouffon de l'horreur

1994 Funny Man

1994 Police Academy: Mission Moscou

1992 Classe spéciale

1992 Journey of Honor

1991 Curse III: Blood Sacrifice

1991 Incident at Victoria Falls

1990 Honeymoon Academy

1990 Le Voleur d'arc-en-ciel

1990 Gremlins 2: La nouvelle génération

1989 L'Avaro

1989 La Chute des aigles

1989 Traqué par son roman

1989 La Révolution française

1988 The Return of the Musketeers

1988 Dark Mission : Les fleurs du mal

1987 Jocks

1987 Shaka Zulu

1987 Mio min Mio

1986 The Girl

1985 Mask of Murder

1985 Hurlement 2

1984 The Rosebud Beach Hotel

1983 House of the Long Shadows



1983 New Magic

1983 The Return of Captain Invincible

1982 Safari 3000

1981 Desperate Moves

1981 The Salamander

1981 An Eye for an Eye

1980 Serial

1980 Fade to Black

1979 Nom de code Jaguar

1979 Arabian Adventure

1979 Nutcracker Fantasy

1979 Bear Island

1979 The Passage

1979 Le Cercle de Fer

1978 Caravans

1978 Return from Witch Mountain

1977 End of the World

1977 Meatcleaver Massacre

1977 L' Invasion des soucoupes volantes

1977 Dracula père et fils



1977 Airport '77

1976 Albino

1976 Folie controlée

1976 Une fille... pour le diable

1975 Diagnosis: Murder

1975 Killer Force

1975 Vem var Dracula? Where is Dracula ? (documentaire)

1974 Dark Places

1974 Dracula vit toujours à Londres

1974 Les Quatre mousquetaires

1974 L'Homme au pistolet d'or

1973 Le Boucher, la star et l'orpheline

1973 The Creeping Flesh

1973 The Wicker Man

1973 Les Trois mousquetaires

1972 Le métro de la mort

1972 Horror Express

1972 Nothing But the Night

1972 Dracula A.D

1971 Colt pour trois salopards

1970 The House That Dripped Blood

1970 Julius Caesar

1970 The One More Time

1970 Taste the Blood of Dracula

1970 Vampir-Cuadecuc

1970 Les cicatrices de Dracula

1970 La Vie privée de Sherlock Holmes

1970 Les Nuits de Dracula

1969 La Isla de la muerte

1969 Le Trône de feu

1969 The Oblong Box Dance, Mephisto

1969 Scream and Scream Again

1969 The Magic Christian

1969 Die Folterkammer des Dr. Fu Man Chu

1968 The Blood of Fu Manchu



1968 Face of Eve

1968 La Maison ensorcelée

1968 Dracula et les femmes

1968 Les Vierges de Satan

1967 Five Golden Dragons

1967 La Nuit de la grande chaleur

1967 Le puit et le pendule

1967 Theatre of Death

1967 The Vengeance of Fu Manchu

1967 Victims of Terror

1966 The rides of Fu Manchu

1966 Psycho-Circus

1966 Raspoutine, le moine fou



1966 Dracula

1965 Sfida al diavolo

1965 Le Train des épouvantes

1965 The Skull

1965 The Face of Fu Manchu

1964 The Gorgon

1964 Le Château des morts vivants

1964 Les pirates du diable

1963 Le Corps et le fouet

1963 La Maldición de los Karnstein

1963 la vierge de Nuremberg

1962 Sherlock Holmes et le collier de la mort

1962 Doctor from Seven Dials

1962 Das ätsel der roten Orchidee

1961 Ercole al centro della terra

1961 Le narcisse jaune intrigue Scotland Yard

1961 Les Mains d'Orlac

1961 Hurler de peur

1961 The Devil's Agent

1961 L'Empreinte du dragon rouge

1960 The City of the Dead

1960 Les Deux visages du Dr Jekyll

1960 Beat Girl

1959 Les temps sont durs pour les vampires

1959 Too Hot to Handle

1959 L'Homme qui trompait la mort


1959 The Treasure of San Teresa

1959 La Momie

1959 Le Chien des Baskerville

1958 The Truth About Women

1958 The Battle of the V.1

1958 Dracula

1957 Amère victoire

1957 The Traitor

1957 Frankenstein s'est échappé!

1957 Fortune Is a Woman

1957 Intelligence Service

1956 Alias John Preston

1956 La Bataille du Rio de la Plata

1956 Beyond Mombasa

1956 Port Afrique

1956 Private's Progress

1955 Crossroads

1955 Final Column

1955 Man in Demand

1955 Police Dog

1955 Les quatre plumes blanches



1955 Commando sur la Gironde

1955 The Dark Avenger

1955 That Lady

1954 Destination Milan

1952 Week-end à Paris

1952 Moulin Rouge

1952 Top Secret

1952 Babes in Bagdad

1952 Paul Temple Returns

1952 Crimson

1952 Le Pirate rouge

1951 Valley of Eagles

1951 Capitaine sans peur

1950 They Were Not Divided

1950 Prelude to Fame

1949 Trottie True

1948 Penny and the Pownall Case

1948 Scott of the Antarctic

1948 Saraband for Dead Lovers

1948 Hamlet

1948 My Brother's Keeper

1948 Song of Tomorrow

1948 One Night with You

1948 Corridor of Mirrors