Accueil > Personnalités > Mark Hamill

Mark Hamill

Mark Hamill

Biographie

Mark Hamill, célèbre pour son rôle de Luke Skywalker dans la première trilogie "Star Wars", illustre parfaitement l'intitulé de cette rubrique : "les acteurs qui, bien qu'ayant eu un passé glorieux, ont connus une mauvaise passe et sont devenus au fil du temps des acteurs nanars." Disons plutôt que contrairement à Harrison Ford, notre ami n'a pas su profiter du succès de la trilogie de Lucas et, comme le tout-venant des comédiens, s'est commis dans des films plus ou moins obscurs, dont quelques affreux nanars et navets. heureusement ses dernières années, il a pu revenir sur le devant de la scène avec brio.



Né le 25 septembre 1951 à Oakland (Californie), Mark Hamill est le fils d'un officier de marine. Diplômé d'art dramatique au Los Angeles City College, il fait ses débuts à la télévision en apparaissant notamment dans "General Hospital" et "The Bill Cosby show". Pendant toutes les années 1970, il multiplie les apparitions dans les séries télé du moment et dans quelques téléfilms. Après avoir été une voix dans un dessin animé long-métrage de Ralph Bashki, il tient au cinéma un premier rôle, qui va lui apporter l'immortalité : celui de Luke Skywalker dans "La Guerre des étoiles".



Le film remporte le succès que l'on sait et rend le jeune acteur universellement connu. Mais Mark Hamill va ensuite jouer de malchance : entre ce tournage et celui de "L'Empire contre-attaque", il subit un accident qui le blesse gravement au visage, et lui impose une opération qui limitera légèrement la mobilité de ses traits. Malgré ce handicap professionnel, Mark reprend son rôle dans les deux films suivants de la trilogie, l'attaque du monstre au début de "L'Empire contre-attaque" étant rajoutée pour justifier ses cicatrices.


Dans le téléfilm à sketchs de 1993 "Body Bags" (segment "L'oeil", réalisé par Tobe Hooper)


Mark Hamill s'essaie au cinéma de prestige avec "Au-delà de la gloire" (The Big Red One), film de guerre de Samuel Fuller qui sera malheureusement un échec. Il tente également de revenir à une définition plus "noble" du travail d'acteur en jouant au théâtre à Broadway.



Il ne retrouvera cependant jamais de rôle à la mesure de sa renommée. Tout en menant une carrière fort honorable, avec de bons rôles comme celui du curé dans "Le Village des damnés" de John Carpenter, Hamill se compromet également dans des séries B ou des nanars, comme "Mutronics" ou "La Chute des aigles", mélodrame de guerre tourné par Jess Franco pour le compte de la compagnie française Eurociné (voir à ce sujet la fiche du producteur Marius Lesoeur ) !


Dans la série télé Flash, puis son reboot moderne où il incarne le Trickster


Il n'a pas pour autant sombré dans la déchéance : Mark Hamill, handicapé par ses anciennes blessures au visage, a en effet trouvé une seconde carrière d'acteur en usant de sa voix. Dès les années 1980, il a prêté sa voix à des dessins animés comme les versions américaines de Nausicäa ou le Chateau dans le ciel de Hayao Miyazaki. Il est désormais l'un des doubleurs de dessin animé les plus réputés Outre-Atlantique, se spécialisant dans des rôles de méchants, comme le Joker dans la série télé animée "Batman". Mark prête également son bel organe à de nombreux personnages de jeux vidéo (tel Wolverine dans "X-2 : Wolverine's revenge") et apparaît en chair et en os dans le jeu "Wing Commander".



Comédien accompli, Mark Hamill tente de faire comprendre à sa manière qu'il ne se limite pas au rôle de Luke Skywalker. Il le tourne lui-même en parodie en apparaissant dans "Jay et Bob contre-attaquent" de Kevin Smith. Il a également carrément effacé ce rôle de son CV ! Hamill est par ailleurs passé à la réalisation en 2004 en signant "Comic Book: the Movie", sorte de "Spinal Tap" de la BD américaine.



Extrêmement actif dans le domaine du doublage de dessin animé à partir des années 1990 (son Joker est devenu la référence du genre), on ne le voit plus beaucoup au cinéma. Par contre il participe avec plaisir à beaucoup de séries télé. Ce n'est que dans les années 2010 qu'il retrouve véritablement le chemin des studios pour quelques seconds rôles où il semble s'amuser beaucoup comme dans "Kingsman" où il incarne un savant enlevé par une mystérieuse organisation. Clin d'oeil à la BD de Mark Millar qui a servi de base au film où c'était Mark Hamill lui même qui était enlevé !




Evidemment le reboot de la saga Star Wars le remet sur le devant de la scène. Après s'être entraîné physiquement et avoir perdu du poids, il redevient encore une fois pour une nouvelle génération Luke Skywalker désormais vieux sage désabusé...




La Team Nanarland
La Team Nanarland

retour vers les acteurs

Filmographie

Nous n'avons pas mis ici son travail de doublage de dessin animé ou de jeu vidéo absolument pléthorique, ni ses multiples apparitions dans des séries télévisées. Nous nous sommes concentrés sur ses apparitions physiques au cinéma.



2017 - Star Wars: Episode VIII - Les derniers Jedi (Star Wars: episode VIII - The Last Jedi)

2017 - Brigsby Bear

2015 Star Wars: Episode VII - Le réveil de la Force (Star Wars: Episode VII - The Force Awakens)

2014 - Kingsman: Services secrets (Kingsman: The Secret Service)

2013 - Virtually Heroes

2012 - Airborne

2012 - Sushi Girl



2004 - Wolf Tracer's Dinosaur Island

2004 - Comicbook : the movie

2003 - Reeseville

2001 - Thank You, Good Night

2001 - Jay & Silent Bob Contre-Attaquent (Jay and Silent Bob Strike Back)

2000 - Walking Across Egypt

1998 - Les Proies : la résurrection (Watchers Reborn)

1998 - Hamilton

1997 - La dernière minute du monde (When Time Expires)

1995 - Le Village des damnés (Village of the Damned)

1994 - The Raffle

1994 - Silk Degrees

1993 - Time Runner



1993 - Une image de trop

1993 - Petits cauchemars avant la nuit (Body Bags)

1992 - La Nuit déchirée (Sleepwalkers - non crédité)

1991 - Le paradis d'Angela (Earth Angel)

1991 - Liaison maléfique (Black Magic Woman)

1991 - Mutronics

1990 - Midnight Ride

1989 - La Chute des aigles



1989 - Le souffle du futur (Slipstream)

1983 - Le Retour du Jedi (Star Wars: Episode VI - Return of the Jedi)

1982 - Britannia Hospital

1981 - Accroche-toi Nashville (The Night the Lights Went Out in Georgia)

1980 - Au-delà de la gloire (The Big Red One)



1980 - L'Empire contre-attaque (Star Wars: Episode V - The Empire Strike Back)

1978 - Au temps de la guerre des étoiles (The Star Wars Holiday Special)

1978 - Corvette Summer

1977 - La guerre des étoiles - Un Nouvel espoir (Star Wars: Episode IV - A New Hope)

1975 - Printemps perdu (Eric)

1975 - Delancey Street: The Crisis Within

1975 - Sarah T. - Portrait of a Teenage Alcoholic