Accueil > Glossaire > A > Américain

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Américain :

1. Sens commun : Habitant du continent Amérique. Désigne souvent spécifiquement un citoyen des Etats-Unis d'Amérique.
2. Sens nanar : symbole du Bien et de toutes les valeurs morales: l'honnêteté, la loyauté, l'honneur, la fraternité, le désintéressement, l'intérêt commun, la paix. Est par opposition l'inverse du communiste, qui est méchant, sans scrupules, déloyal, égoïste, malhonnête et vicieux. L'Américain n'est presque jamais PDG, ces derniers étant souvent de rares exemples d'américains méchants. Il est soit fonctionnaire (au FBI, à la CIA, dans l'armée, dans la police), soit citoyen lambda et à ce titre est marié, fidèle, et a des enfants qu'il aime et qui l'aiment. Bien que refusant les conflits, il est prêt à anéantir la Terre entière pour éradiquer le Mal (c'est-à-dire les communistes). Il y parvient. Seul. Car l'Américain est toujours entouré, soit de défaillants (les Français), soit de traîtres (les Russes post-guerre froide). Synonymes : Ricain, Héros, Gentil.

Voir également : Film d'action reaganien.

Pour les contre-exemples d'américains méchants, se référer à "Capitaliste" et "Technocrate de Washington".


un exemple d'américain : Chuck Norris


Ceci n'est pas un bon exemple.
Le glossaire