Accueil > Glossaire > K > Kinavesa

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Kinavesa :

Kinavesa Enterprises est une maison de production fondée aux Philippines par le producteur d'origine chinoise K.Y. Lim. Rebaptisée Silver Star (du nom d'une décoration militaire américaine !) pour l'exportation, Kinavesa se spécialisa durant les années 1980 dans la production de "faux films américains", généralement des séries B guerrières, tournées pour les marchés internationaux avec des acteurs occidentaux comme Richard Harrison ou Romano Kristoff.



Le temps du bis philippin tourné pour l'export étant passé, l'essentiel du catalogue de Kinavesa/Silver Star a été racheté par la compagnie américaine Cine Excel, en affaire avec K.Y. Lim.

Quelques films Kinavesa chroniqués sur le site :

"American Force"
"Eliminator"
"Laser Force"
"Les Massacreurs"
"Ninja Mission"
"Le Poing vengeur de Bruce"
"SFX Retaliator"
"Slash le Découpeur"
"Ultime Mission"




Un article inestimable de notre confrère australien Andrew Leavold sur le cinéma bis philippin de ces 40 dernières années : VO et VF.
Le glossaire