Accueil > Glossaire > S > Scream queen

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Scream queen :

Actrice tenant régulièrement des rôles principaux dans des films d'horreur. Le terme dérive des hurlements que poussent souvent les victimes dans les films de ce genre, bien que les actrices désignées par ce terme ne jouent pas forcément des rôles de victimes. Bien que le terme désigne souvent des actrices de série B, il faut se souvenir que Jamie Lee Curtis fut considérée comme une scream queen suite à ses rôles dans "Halloween" et "Le Monstre du train" avant de devenir une comédienne de renom. Fay Wray, l'héroïne du premier "King Kong", est considérée comme l'ancêtre des Scream Queens.



Certaines Scream Queens accèdent parfois à des statuts d'actrices-culte, comme Michelle Bauer ou Brinke Stevens dans les années 1980. La plus connue est probablement Linnea Quigley. Cette dernière s'auto-parodie souvent, notamment dans "Mutronics", où elle n'apparaît que le temps de pousser un très long hurlement.

Le glossaire