Accueil > Glossaire > S > Sidekick

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Sidekick :

Expression américaine signifiant "assistant, faire-valoir". Littéralement, "coup de pied de côté". Pour voir le sens de cette expression imagée, imaginez un sbire qui garderait les flancs du héros en pleine action et se chargerait de latter les méchants qui s'approcheraient sur les côtés. Robin est le sidekick de Batman.

Le sidekick a par définition la fonction d'assister le héros, de le mettre en valeur, mais également de l'humaniser en lui créant un contact avec un autre personnage. Le sidekick ayant par définition un rôle subalterne par rapport au héros, le Colonel Trautmann ne sera pas considéré comme le sidekick de Rambo (rapport d'autorité) bien qu'il soit un personnage secondaire. Morpheus dans "Matrix" n'est pas le sidekick de Néo, puisqu'il est son mentor.

Le terme est principalement utilisé pour désigner le faire-valoir du héros, mais le méchant peut également avoir ses propres sidekicks; on parlera alors plus volontiers de sbires.


L'immense Matt Hannon et son sidekick noir dans "Samuraï Cop".





Un sidekick peut avoir ou non un rôle humoristique (on parle alors de "sidekick comique") : Obélix est le sidekick comique d'Astérix, le Capitaine Haddock est celui de Tintin. Du fait des lois de la relativité, un sidekick comique met d'autant plus en valeur les vertus du héros. A noter une forte valorisation des sidekicks comiques noirs (nantis généralement d'un humour cool et irrésistible). Du fait de l'inversion des valeurs, un héros noir peut avoir un sidekick blanc. Voir : quota ethnique.


Un sidekick comique nanar dans "Sauvetage Explosif".


A noter qu'un sidekick (surtout comique) peut contribuer à nanardiser un film pour peu que le personnage soit mal conçu ou mal interprété. Rob Schneider ("Judge Dredd", "Piège à Hong Kong") est ainsi le prototype du sidekick comique insupportable.

Mais il convient de noter que le sidekick est parfois, au contraire, plus convaincant que le héros lui-même. Dans les cas extrêmes où le héros se trouve être vraiment trop nul, il arrive que ce soit le sidekick (meilleur cascadeur ou combattant, voire meilleur comédien) qui fasse tout le boulot! Citons par exemple Ottaviano Dell'Acqua, sidekick de Miles O’Keeffe dans "Double Target".

Un sidekick peut aisément se coupler avec le personnage du "gosse énervant."
Le glossaire