Accueil > Glossaire > M > Mannequin (dit aussi Bonhomme en mousse)

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Mannequin (dit aussi Bonhomme en mousse) :



Poupée humaine grandeur nature utilisée pour des cascades spectaculaires (chute, explosion, écrasement, etc.). La nanardise dépend évidemment de la crédibilité du mannequin au cours de la séquence. On distingue les mannequins en mousse (mous) et les mannequins en plastique (raides).


Explosion d'un ninja en mousse dans « Clash of the Ninjas » (1986).


Ce pervers de Mike Monty abuse de mannequins en mousse sans défense sur le tournage de « Les aventuriers de l'enfer » (1985) [photo fournie par John Dulaney, à gauche de l’image].






Henry Silva dégomme du mannequin au bazooka dans « Killer Vs Killers » (1985), de Fernando Di Leo.


De moins en moins employé depuis la généralisation des FX numériques. La pingrerie des compagnies de production étant ce qu'elle est (voir : Effets spéciaux), Cine Excel a cependant inauguré le mannequin en mousse en images de synthèse !



Ex : voir rubrique vidéo "spéciale mannequins".

Effets spéciaux.
Le glossaire