Accueil > Glossaire > N > Navet

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Navet :

Au sens figuré, le mot "navet" désigne une oeuvre d'art dénuée de valeur, et plus particulièrement un "très mauvais film, insipide et ennuyeux"(Petit Robert), en référence à la fadeur du légume homonyme.
On peut donc le distinguer du nanar, film mauvais mais divertissant, au contraire du navet, dont la vision ne saurait apporter aucun plaisir. Si l'on considère que le terme "navet" désigne toute espèce de mauvais film, on peut pousser un peu plus loin la nuance, en estimant que les nanars sont des navets, mais drôles.
Le glossaire