Accueil > Glossaire > A > Aaaaaah

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Aaaaaah :

1- Cri que poussent les méchants en mourrant (nota : la durée du aaah est généralement proportionnelle à la méchanceté du méchant).
2- Cri du bonhomme en mousse tombant de l'aplomb d'une carrière ou d'un toit. Généralement suivi de "splatch !".


Une pensée émue pour ces milliers de sbires moustachus, tombés au champ d'honneur en poussant un dernier cri d'agonie déchirant !


Un "Aaaaaah" fameux : Le Cri de Wilhelm.
Apparu pour la première fois en 1951 dans un western de Raoul Walsh ("Les Aventures du capitaine Wyatt"), ce hurlement de terreur, enregistré à l'origine pour sonoriser l'agonie d'un homme dévoré par un alligator, a été réutilisé des dizaines de fois depuis lors. On le retrouve dans des oeuvres aussi variées que "Une étoile est née", "Star Wars", "Reservoir Dogs", "Sin City" ou "Howard le canard". Il constitue par là même le "stock-shot" sonore le plus célèbre du cinéma.
Le glossaire