Accueil > Interviews > Interview de William Winckler

Interview de William Winckler

Si nous aimons rire d'un certain cinéma déviant, nous sommes très loin de mépriser les hommes et les femmes qui s'y sont impliqués ou compromis. Il nous a ainsi paru enrichissant de faire raconter le nanar et son univers par les gens qui l'ont vécu de l'intérieur. La diversité des intervenants et de leurs réponses nous a rendu encore plus proches du cinéma que nous aimons : vous découvrirez, au fil des entretiens que ces différentes vedettes ont bien voulu nous accorder, des informations précieuses pour le cinéphile et le cinéphage, des anecdotes cocasses et, en esquisse, le portrait attachant de personnages souvent hauts en couleur.
liste des catégories

William Winckler


William Winckler est un jeune réalisateur indépendant américain qui n' a pour l'instant réalisé qu'un film : The Double-D Avenger. Il a cependant frappé un grand coup dans le monde du cinéma "underground", parvenant à réunir un casting des plus incroyables ! En effet, les actrices figurant dans son film ne sont ni plus ni moins que les mythiques Raven de La Croix, Kitten Natividad et Haji, les héroïnes des cultissimes films de Russ Meyer.

Interview menée par LaBroche


Depuis quand es-tu impliqué dans le milieu du cinéma ?


Affiche de "It's a gift"'un film avec WC Fields.

Je suis dans le show-business depuis une vingtaine d'années. Mon père, Robert « Bobby » Winckler, était un enfant acteur très connu à Hollywood, dans les années 30 et 40.
Il a joué dans plus de 80 films et plus de 200 shows radio, et ce avec la plupart des stars de l'âge d'or d'Hollywood : Edward G. Robinson, Judy Garland, Bette Davis, Bob Hope, Jack Benny, Harold Lloyd, Laurel & Hardy, W.C. Fields (il a interprété son fils!), Gene Autry, Shirley Temple, etc. !
Adulte, mon père a été un brillant représentant en spectacle.
Il est mort en 1989. J'ai, quelque part, suivi ses traces, mais de manière un peu différente.

Quand as-tu commencé à y travailler ?


Remington Steele, la série mythique
qui a lancé Pierce Brosnan...

Et william Winckler !

J'ai tenu de petits rôles dans de nombreux films et téléfilms, tels que « Remington Steele », «Murder she wrote», ou encore « Knight Rider ».
J'ai travaillé dans tous les plus grands studios où j'ai pu observer le travail de centaines d'acteurs et de réalisateurs...

C'est là que j'ai pu me rendre compte de la connerie qui y règne et de l'incroyable gaspillage généré !

Quel a été ton parcours avant « The Double-D Avenger » ?


Tekkaman, The Space Knight

Parallèlement à mon travail d'acteur, j'allais à l'université à l'UCLA pour apprendre à jouer et à réaliser. Dans cette école j'ai reçu des cours de Don Richardson, un réalisateur primé (ce dernier a donné des cours à Ann Bancroft, Grace Kelly, Zero Mostel, John Cassavettes, Elizabeth Montgomery, etc.).
J'ai beaucoup appris de lui en ce qui concerne le jeu d'acteur et la réalisation.
En plus de jouer la comédie, j'ai toujours été intéressé par l'écriture, la production et la réalisation. J'ai donc écrit et produit la version américaine de « Tekkaman, le chevalier de l'espace » (Tekkaman the Space Knight), une série animée produite à la base par Tatsunoko Production au Japon (les créateurs de « La bataille des planètes »).
« Tekkaman » reçu un bon accueil et fut très bien distribué aux USA.

J'ai ensuite écrit et produit pour la télévision une série d'émissions mêlant action,comédie et variété intitulée « Short Ribbs », avec l'acteur nain Billy Barty (Willow, Under the Rainbow etc.).
« Short Ribbs » était une sorte de « Saturday night live », mais uniquement avec des nains ! C'était vraiment bizarre !

Après « Short Ribbs », j'ai développé de nombreux projets de téléfilms d'action que je proposais aux grand réseaux américains, en collaboration avec Paul Zastupnevich, le "production designer" de Irwin Allen (Paul a travaillé sur « Lost in Space », « Voyage to the bottom of the sea », « Time tunnel », « Land of the Giants », « Poseidon Adventure », « Towering Inferno », etc.). Beaucoup de ces shows étaient difficiles à vendre à cause de leur budget élevé.

Quand as-tu décidé de t'engager dans le circuit indépendant ?


Roger Corman, icône du cinéma indépendant !

Après le boom de l'Internet, je fus engagé par Galaxy Online, un site dédié au développement de films de science-fiction "direct to video" et DVD, qui auraient été distribués via Internet.
Je développais des films avec des stars de la science-fiction telles que Christopher Lloyd, Michael York, Jeff Goldblum, Walter Koenig, Michelle Nichols, Robert Culp, Claudia Christian, etc. Malheureusement, le crash de l'Internet a coulé Galaxy online... J'ai donc dû prendre une décision : travailler pour un grand studio Hollywoodien ou suivre ma propre route, celle de producteur / réalisateur indépendant.
J'ai choisit de suivre les traces de Roger Corman !


- Page suivante

- Page 1 -- Page 2 -- Page 3 -- Page 4 -
Retour vers les interviews