Accueil > Chroniques > Nanars fantastiques > Post apocalyptique

Post apocalyptique

Un genre-phare du monde du nanar. Produits en masse après la sortie de Mad Max 2, le post-nuke (pour "post-nucléaire", les films se déroulant généralement après un cataclysme atomique) marqua durablement de son empreinte les industries filmiques de pays comme l'Italie ou les Philippines. Les décors se résumant souvent à des usines désaffectées, des carrières de sable ou des terrains vagues, on peut y voir un parallèle troublant avec les films d'entreprises.
Post apocalyptique
classer par : nom | note | date d'ajout
2019, Après la Chute de New York
2019, Après la Chute de New York
4/5 - JulienVieira
Genre : Paco Rabanne nous l'avait pourtant dit...
Lire la chronique
2020 Texas Gladiators
2020 Texas Gladiators
4,5/5 - Rico
Genre : Western post-apocalyptique
Lire la chronique
Apocalypse Warriors (Equalizer 2000)
Apocalypse Warriors (Equalizer 2000)
0,5/5 - LeRôdeur
Genre : Moi aussi, je peux le faire !
Lire la chronique
Apocalypse Warriors (Raiders of the Sun)
Apocalypse Warriors (Raiders of the Sun)
1,75/5 - John Nada
Genre : Déjà-vu
Lire la chronique
Clash of the Warlords
Clash of the Warlords
4/5 - La Créature du Lac Gris
Genre : Crash of the Post-Nuke
Lire la chronique
Cyborg
Cyborg
3/5 - Le Duo Sodo & Mad
Genre : Post apocalyptique belgo-américain
Lire la chronique
Desert Warrior
Desert Warrior
3/5 - Jack Tillman
Genre : Madcap Max
Lire la chronique
Diesel
Diesel
2/5 - Labroche
Genre : L'Instit dans une carrière de graviers
Lire la chronique
Dragon Cop
Dragon Cop
3/5 - Nikita
Genre : La tatane du futur dans ta face
Lire la chronique
Dune Warriors
Dune Warriors
1.75/5 - John Nada
Genre : Pâté de sable
Lire la chronique
Firebird 2015 A.D.
Firebird 2015 A.D.
2/5 - Labroche
Genre : Post-nuke et gasoil
Lire la chronique
Gangland 2010
Gangland 2010
3,5/5 - Barracuda
Genre : Tout est dans le titre !
Lire la chronique
Interzone
Interzone
2/5 - John Nada
Genre : Intervilles post-apocalyptique
Lire la chronique
Ken le Survivant
Ken le Survivant
3/5 - Drexl
Genre : Tu ne le sais pas encore mais ce film est déjà mort
Lire la chronique
Knights, les Chevaliers du Futur
Knights, les Chevaliers du Futur
2.5/5 - Nikita
Genre : Foire à la ferraille
Lire la chronique
Le Chevalier du Monde Perdu
Le Chevalier du Monde Perdu
4/5 - Mayonne
Genre : Robert sur sa moto qui parle
Lire la chronique
Le Gladiateur du Futur
Le Gladiateur du Futur
3.5/5 - John Nada
Genre : Mutant en emporte le vent
Lire la chronique
Les Guerriers du Bronx
Les Guerriers du Bronx
3/5 - Labroche
Genre : ''Les Guerriers de la nuit'' sauce bolognaise
Lire la chronique
Les Guerriers du Bronx 2
Les Guerriers du Bronx 2
3/5 - John Nada
Genre : Le Bronx, la brute et les truands
Lire la chronique
Les Guerriers du soleil
Les Guerriers du soleil
1.75/5 - Kobal
Genre : Roller jeunesse !
Lire la chronique
Les Nouveaux Barbares
Les Nouveaux Barbares
3.75/5 - Lavieille
Genre : Mad Max very cheap
Lire la chronique
Les Rats de Manhattan
Les Rats de Manhattan
3.5/5 - Rico
Genre : Rats débiles et rats méchants
Lire la chronique
Les Roues de Feu
Les Roues de Feu
2,25/5 - Nikita
Genre : Roues laides dans la farine
Lire la chronique
Les Survivants de la Fin du Monde
Les Survivants de la Fin du Monde
1/5 - Runik
Genre : Cafard-naüm
Lire la chronique
Lunar Cop
Lunar Cop
0,6/5 - Francis
Genre : Cop comme la lune
Lire la chronique
Metalstorm, la tempête d'acier
Metalstorm, la tempête d'acier
2,25/5 - Nikita
Genre : Le nanar post-nuke sifflera trois fois
Lire la chronique
Rage
Rage
2.25/5 - Wolfwood
Genre : La rage du zouk
Lire la chronique
Reactor
Reactor
1.75/5 - Kobal
Genre : Y v'nait d'un vide-grenier
Lire la chronique
Robot Holocaust
Robot Holocaust
3/5 - Nikita
Genre : Robot Low Cost
Lire la chronique
Rush
Rush
3/5 - Labroche
Genre : Mad Max sur un tracteur
Lire la chronique
She
She
3/5 - Hern
Genre : Glaive et Sandahl
Lire la chronique
Steel, le Justicier d'Acier
Steel, le Justicier d'Acier
3/5 - Zord
Genre : Duel au pistolet et poursuite en bus scolaire
Lire la chronique
Terminus
Terminus
2/5 - Rico
Genre : Tout le monde descend parce qu'il a honte
Lire la chronique
PUB