Starforce

de William Mesa
avec Brigitte Nielsen, Richard Moll

La jaquette laissait supposer le meilleur, la bande-annonce activait les glandes salivaires, le début du film faisait sautiller sur le canapé... Mais à l'arrivée, le film n'est que du remplissage pour atteindre péniblement les 90 minutes réglementaires ; tout le potentiel nanar (considérable) est tristement sous-exploité.

Kobal

Starforce