Accueil > Glossaire > C > Cannon

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Cannon :




The Cannon Group (initialement : Cannon Films, intégrée ensuite au sein du groupe) était une société de production et de distribution cinématographique américaine, possédée entre 1979 et 1989 par les israéliens Menahem Golan et Yoram Globus.

La Cannon peut être considérée comme l'une des principales responsables de la diffusion du mauvais goût cinématographique : sa spécialité était en effet d'adjoindre à des scénarios de séries B des budgets de superproductions. Elle a à son actif le lancement de la mode des films de ninja , ainsi que les secondes parties de carrière de Chuck Norris et Charles Bronson. Pour un historique détaillé de la Cannon et une liste des films de la firme chroniqués sur le site, voir la biographie de Golan.



Menahem et Yoram, les Dalton du nanar années 1980.



Le logo de la filiale française (cocorico !).


Voir également : producteur nanar.
Le glossaire