Recherche...

Les musiciens municipaux de Bremen


Les musiciens municipaux de Bremen

Titre original : Les musiciens municipaux de Bremen

Titre(s) alternatif(s) :Aucun

Réalisateur(s) :Ludwig Ickert

Année : 2005

Nationalité : Allemagne

Durée : 24 minutes

Genre : Plaisir d'ophtalmologue sadique

Hermanniwy
NOTE
4.5/ 5

Les musiciens infernaux de Bremen

Une chronique dont vous êtes le héros - Série Loup Cinéphile tome 7 -


"Dans cette chronique dont vous êtes le héros, vous incarnez Lewis Theobald Philips, jeune et brillant inspecteur chargé de résoudre l'énigme des Nanardeurs Fous : cinq personnes, jeunes et en bonne santé, ont été retrouvées hurlantes et gémissantes dans un appartement, devant un écran de télévision.

Mensonge. Ce conte est raconté et lu comme un conte de Poe.

Pour cette aventure, vous devez d'abord construire votre fiche de personnage. Les aptitudes de votre personnages se mesurent par trois chiffres, Endurance, Santé Mentale et Sagacité, que vous allez tirer au sort. Calculez-les comme suit puis remplissez les totaux de votre fiche de personnage aux endroits indiqués.

- Votre Endurance : il s'agit de vos capacités physiques, de ce que votre corps peut supporter tout en restant en vie. Tirez deux dés puis ajoutez 6 au résultat pour la mesurer.
- Votre Santé Mentale : il s'agit de votre capacité à garder votre sang froid, et à ne pas sombrer dans la folie. Tirez un dé puis ajoutez 6 au résultat pour la mesurer. Déduisez 1 point pour chaque nuit Nanarland à laquelle vous avez assisté.
- Votre Sagacité : il s'agit de vos capacités d'enquête et de déduction, qui influeront sur ce que vous repèrerez sur la scène de crime. Tirez un dé puis ajoutez 6 au résultat pour la mesurer. Ajoutez 3 points si vous avez récupéré le programme papier à chaque nuit Nanarland.

Vous choisissez également deux compétences parmi les 6 suivantes, que vous notez sur votre fiche de personnage :

- Résistance à Neil Breen : suite à la Nuit Nanarland 4 au Grand Rex, vous êtes doté d'une immunité particulière contre les films messianiques californiens.
- Langage des animaux : vous pouvez parler aux animaux, avec des résultats mitigés mais encourageants.
- Nanardeur averti : vous entretenez votre culture du mauvais cinéma.
- Flic ou Ninja : ancien d'interpaule, vous avez entretenu vos capacités physiques et vos réflexes avec rigueur.
- Germaniste : vous avez pris allemand LV2, et il vous en reste quelques traces. Und du, schöne bunte Kuh, was meinst du dazu?
- Unité 42 : vos capacités informatiques sont surprenantes. Vous êtes la fine fleur de la police des internets de série du service public français.

Vous disposez également des objets nécessaires à votre infiltration dans une soirée nanar, à savoir l'adresse de l'appartement, un paquet de chips goût chèvre/miel, un chorizo doux, deux bouteilles de bière IPA et un DVD du Roi Scorpion 4.

Et maintenant, il ne vous reste qu'a monter les escaliers de cet immeuble a priori tranquille...et à vous reporter au paragraphe 1.

1


Arrivé à l'étage indiqué, vous voyez une porte entr'ouverte, d'où s'échappent un rai de lumière et... des gémissements ? Des miaulements ? En tout les cas, c'est bien ici. Vous chiffonnez le bout de papier sur lequel était notée l'adresse.
Si vous possédez la capacité Unité 42, vous ne chiffonnez rien mais perdez 45 secondes à retrouver l'application Notes sur votre téléphone, et à supprimer la note. Vous perdez également un point de Santé Mentale.
Pour pousser la porte, rendez vous au 2
Pour écouter à la porte, rendez vous au 3

2


Vous entrez dans une pièce coquette et bien éclairée : le salon normal d'un appartement de proche banlieue parisienne. Vous notez à peine une étagère couverte de DVDs quand votre attention est happée par une scène d'horreur : en face d'un écran de télévision, cinq personnes, deux femmes et trois hommes, sont assis immobiles sur un canapé, inertes, les yeux béants, la bouche figée dans un cri silencieux. Leurs ongles ont laissé des traces profondes dans le tissu du meuble, et même, pour certains, dans leurs propres vêtements.

Pour examiner la pièce, rendez vous au 4
Pour examiner les cinq corps, rendez vous au 5
Si vous disposez de la capacité Nanardeur Averti, rendez vous au 7
Si vous disposez de la capacité Germaniste, rendez vous au 8
Une fois que vous estimerez pouvoir passer à la phase suivante de votre enquête, rallumez l'écran sur le bon canal puis lancez le DVD pour voir ce qu'il en est. Le total obtenu vous indiquera le paragraphe approprié.

3


Aucun son ne filtre plus à la porte, si ce n'est le doux bruit blanc d'une mire. Vous entendez périodiquement un grattement, comme une toute petite griffe sur du carrelage.
Vous profitez de ce temps de calme pour refaire mentalement la liste de vos priorités. Gagnez un point de Sagacité puis rendez vous au 2.

4


Le salon donne sur une cuisine ouverte, et de l'autre côté une pièce mène vers ce qui ne peut être que les chambres. Le sol est propre, mais tout autour du canapé il est jonché de débris de verre, de brisures de chips goût paprika et... de sang ?
Vous repérez des restes de chips et des verres sur la table basse, ainsi qu'un mémo : "TV : port 1, DVD : port 2, console : port 3".
Tout à coup, vous sentez une discrète pression sur votre pied. Un adorable furet blanc vous regarde, perché sur le bout de votre chaussure. Un second vous observe depuis une cage posée sur le sol, et vous êtes à peu près sûr d'entendre encore un grattement sous le canapé.
Si vous disposez de la capacité Langage des animaux, rendez vous au 6, sinon, attardez vous à caresser la bestiole jusqu'à avoir le sentiment d'avoir vu tout ce qu'il y avait à voir ici.

5


Ils sont cinq, assis sur le canapé et sur deux chaises. Leurs traits figés expriment un effroi insondable. Leurs corps prostrés sont rigides, leur peau grise, et le crime les a liés dans un immonde entrelacs de bras tordus, d'ongles enfoncés dans les chairs, de lèvres retroussées en rictus sauvages. Morts, bien entendu.
Additionnez votre Santé Mentale et votre Endurance, puis tirez 4 dés. Si vous disposez de la capacité Résistance à Neil Breen, ces symptômes vous sont familiers et vous pouvez ajouter 5 points à votre total.

Si le total est supérieur au jet de dés, vous parvenez à conserver votre sang froid. Sinon, perdez 1 point d'endurance et allez vomir aux toilettes, puis vous passer de l'eau fraîche sur le visage.

Entre les mains d'un des corps, vous apercevez une télécommande. En l'arrachant à celui qui devait être le maître de maison, vous entendez un craquement sinistre.
C'est une télécommande classique, avec des touches numérotée de un à neuf. La touche 5 porte également le symbole Play.
Retournez au 2, vous ne pouvez rien faire de plus pour ces malheureux.

6


Couiii !
Les trois furets se précipitent à votre rencontre. Ils sont surexcités, et ne comprennent toujours pas ce qui s'est passé. Une seule chose est sûre : il y a 25 minutes, tout allait bien ! Ils vous conjurent de partir pour sauver votre peau. L'un d'eux, une adorable boule de poils blancs, ajoute que vous pourriez penser à remettre quelques croquettes dans leur gamelle en partant, s'il vous plaît.
Vos compagnons animaux filent vers la chambre. Vous retournez au 2.

7


Des corps brisés, comme si leur âme s'était évaporée, laissant derrière elle une écorce lamentable ? Un DVD étrange sur une table basse, entouré de chips ?

Chic !

C'est soirée nanar ! Tout de suite à votre aise, vous déposez votre paquet de chips entre les mains gelées du cadavre tenant la télécommande, et faites la bise aux quatre autres. Vous mettez la bière au frais, et revenez vous assoir, un verre à la main, sur un coin de canapé. Guilleret, vous lancez la phrase habituelle : "Alors les gars, qu'est-ce qu'on regarde ? J'ai amené Highlander 5, qui l'a pas vu ?"
Votre enquête se termine ici, et merveilleux samedi soir commence !

8


Vous inspectez le DVD placé au dessus de la pile, et votre sang se fige.
Dingo Pictures !
Les fous.

Dingo Pictures, la TPE allemande de production de dessins animés à très basse valeur ajoutée. On leur doit des adaptations d'une bonne poignée de classiques du domaine public, surtout repiqués à Disney selon la bonne vieille mode du "dans le doute, y'aura bien une grand-mère indigne pour acheter ça". Vous vous souvenez des archives : des Mille et une Nuits de cauchemar, un Balto bon pour l'euthanasie, un Persée inintelligible, un Pocahontas leucémique... et quelques aventures originales sans queue ni tête.

Il y a même eu des jeux vidéo tirés de leurs films. Des jeux à licence Dingo Pictures.

C'est un jeu de coloriages pour moins de 3 ans. Appelez votre testeur préféré.

A la tête de leur bande (de moins de 5 personnes), un certain Herr Doktor Ickert et son épouse, deux malfrats endurcis que ni le copyright ni le ridicule n'effraient. On dit qu'ils auraient troqué leur sens artistique, leur santé mentale et leur âme contre un de ces très astucieux vide-tube-de-dentifrice en plastique qui font la fierté de l'industrie allemande.

Ici, on s'attaque à un conte des Frères Grimm classique, les Musiciens de Brême. Un âne trop vieux pour travailler décide de partir à Brême pour devenir musicien. Il rencontrera un chien, un chat et un coq, et tous voyageront ensemble, la taille de plus en plus petite des animaux permettant d'adorables illustrations. Qui n'a pas vu cette image enfantine d'un coq perché sur un chat, debout sur un chien, debout sur un petit âne qui marche dans la campagne ?
Les quatre animaux rencontrent normalement une cabane pleine de bandits, les chassent, et terminent leurs vies paisiblement en bons amis, sans finalement aller chercher l'aventure à Brême.

Vos souvenirs d'enfance vous mettent les larmes aux yeux. L'image pure et vraie de votre maman vous lisant des contes le soir vous revient.

Comment ces maroufles de Dingo Pictures osent-ils s'en prendre à un conte innocent ?

Où la folie des hommes s'arrêtera-t-elle ?

Vous en avez vu d'autres, mais la seule pensée que ces criminels aient récidivé vous soulève le cœur. Vous retournez au 2.

25


Le DVD se lance.

Vous perdez un point de Santé mentale.

Contrairement à ce qu'annonce la jaquette, vous n'êtes pas devant un dessin animé mais devant un film. Vous perdez deux points de sagacité.
Vous êtes accueilli dans le film par un serial killer basque germanophone qui sifflote une mélodie douteuse en malmenant une contrebasse. L'homme a l'air violent et probablement dangereux.


Quand soudain, il s'adresse à vous ! L'écoute de son doublage vous fait perdre 6 points de santé mentale. La voix aigrelette et malsaine vous fait irrémédiablement penser à un lapin de dessin animé au dernier stade d'une intoxication médicamenteuse.
Si vous avez la capacité Germanophone, vous entendez distinctement la piste son originale derrière, car on a pas jugé bon d'enregistrer le doublage sur une piste séparée. En conséquence vous perdez un supplément de deux points de Santé mentale.
Il vous est impossible de le comprendre directement, car le doublage est effectué dans une langue inconnue, mélange de français pour grand débutant, de suisse alémanique, de prières à Hau'l Tawu'i'l et de mayonnaise.


L'homme articule péniblement "je vais vous raconter une histoire de quelques collègues connus à moi". S'il vous reste plus de 4 points de Sagacité, vous en déduisez qu'il souhaite vous confier une histoire et fera office de narrateur. Vous comprenez soudain que vous allez devoir entendre cette voix émettre des sons plusieurs fois. Perdez 1 point d'endurance et un point de santé mentale.
A la fin de la phrase, les lèvres de l'homme continuent à articuler un cri muet pendant une bonne seconde. Est-ce un effet de la terrible synchronisation du doublage ? A-t-il regardé son gilet et basculé dans la folie ? Est-il en train d'épeler silencieusement une incantation pour voler votre âme ? Vous ne pouvez le dire, car déjà l'écran vacille et change. Il s'agissait finalement bien d'un dessin animé.

Meunier, ton corps
Est possédé par le démon Ilfrit-euh
Meunier, ton corps
Tu ne le vois pas mais tu es mort


Jetez 813 dés et comparez le résultat avec votre total d'endurance. Si votre total d'endurance est supérieur à triangle, vous moganesh pernuilt llnolt.


Itabatek narul.

Convaincu que le dessin animé a été fait à l'aquarelle mal diluée par les futurs sacrificiés humains d'une secte khmère interdite, vous perdez 8 points de santé mentale. Sur l'écran, un âne difforme clignote devant un moulin rose et une chaumière trop petite pour des êtres humains. En tout cas pour des êtres humains normaux.
La voix du narrateur continue à tracer un sillon sanglant dans vos tympans. Sans aucune idée du sens de ce qu'il dit, de la prononciation ou de la syntaxe, il psalmodie son texte en plaçant des inflexions au hasard, comme si toute émotion lui était interdite à jamais. Vous perdez 1 point de Santé Mentale.

Par minute.

Dans le ciel d'un jaune grisâtre, deux oiseaux impossibles passent. Ils se volatilisent avant la fin du cadre de l'image, bannis dans leur dimension impie par un animateur dément.

Même le décor refuse la notion d'espace-temps.

Suit un décor de parc qui ne voit jouer que les fantômes d'enfants assassinés. Deux dalmatiens décalqués d'un Disney fixent l'âne de leurs yeux morts, vous suppliant de les libérer par la mort, puisque leur honneur est irrémédiablement détruit.

Celui de droite est en train de vous maudire. Perdez 2 points d'endurance.

Soudain, le dessin animé se termine. Mais vous n'en avez pas terminé pour autant !
Le serial killer revient, il est assis sous un arbre et encore une fois, il s'adresse à vous face caméra, semblant vous demander une petite pièce pour rester malpropre.



Vous perdez huit points de santé mentale.
Il tente visiblement de rajouter un sous-texte anticonsumériste bancal à un conte pour enfant des frères Grimm.
La compréhension de son délire sur la perte des vraies valeurs et le temps où les touristes savaient se tenir vous est impossible, et vous fait perdre 2 points de sagacité. Vous êtes tenté de lui répondre "ok boomer", mais vous ne savez ni s'il existe en réalité, ni si cette blague sera encore drôle dans les prochaines 48h, ni si le monde existera dans les prochaines 48h.


Le zoom du cameraman vous permet de détailler l'apparition maléfique. Sur un jean délavé et une chemise blanche, il porte un gilet à motifs rappelant une fresque satanique marron et beige. Son cou est entouré d'une écharpe bleue délavée, cachant sans doute sa récente pendaison. Une casquette gavroche sale le couronne comme un Prince des Ténèbres reconverti en agriculteur dans le Brandebourg. Son monologue saute, aligne les silences entre les phrases, son volume est irrégulier. Cet être parle comme s'il devait se concentrer pour faire des phrases avec une seule bouche, et vous en déduisez qu'il a habituellement besoin de plus de dimensions pour se mouvoir qu'il n'en trouve dans notre univers.
Faites un jet de sagacité contre huit dés à une face. S'il est réussi, vous trouvez qu'il a un grand air de ressemblance avec Jack Nicholson. Dans Shining. Spécialement la scène avec la hache.

L'âne a quand à lui un vague, très vague air de ressemblance avec un âne normal.

Vous regardez l'horloge : il s'est écoulé MOINS DE DEUX MINUTES depuis que vous avez lancé le DVD. Votre total de points de Santé Mentale vous regarde avec effroi.



Le dessin animé reprend et tente de donner l'illusion d'un mouvement. A votre plus grande horreur, l'âne court en agitant les pattes comme si on les tirait vers le haut avec un fil. Quel marionnettiste infernal le dirige donc, jusqu'à sa rencontre avec une caricature de Bambi et PanPan dans un sous-bois verdâtre ?

Le mouvement des personnages vous convainc que la Sagacité est une qualité extrêmement surévaluée. A quoi bon réfléchir, si vous pouvez juste regarder l'Univers bouger par saccades comme si la Réalité venait de faire un AVC ?

Un autre métatron obscur se joint au premier, pour interpréter la voix de l'âne. Plus jeune, il semble également moins convaincant, tout en ayant exactement la même diction et les mêmes intonations. Est-ce la même voix ? Son jumeau ? Son clone ? Sa victime ? Votre échelle de valeurs se dérobe sous vos pieds et vous perdez 24 points de santé mentale.
Violant les dimensions, l'âne s'est emparé de la contrebasse du serial killer. Vous entendez à présent les bruitages originaux. Ils ont été masqués comme le texte allemand d'origine : on a simplement baissé l'ensemble du volume à l'arrache pour le remplacer par une version """"française"""" sans bruitages.
Vous perdez 8 points de sagacité et l'amour de vos proches.
Si vous disposez de la capacité Dialogue avec les Animaux, vous entendez en filigrane la voix allemande de l'âne chanter à un volume presque inaudible durant la séquence chantée non doublée. Perdez 5 points de Santé Mentale et tant qu'on y est 4 points d'endurance.

"il y avait une tranquillité froussarde". Dialogue original.

Vous avez presque atteint 5 minutes de métrage et la scène du chien. Rayez votre total de Santé Mentale sur votre feuille de personnage, jetez la devant vous et dansez, dansez, dansez en l'honneur de Xa'r !
La rencontre du chien est l'occasion d'une nouvelle entrée en scène du comédien filmé. Vous souriez en vous apercevant qu'il n'a finalement pas de sang sur les mains. Peut-être sa victime n'a-t-elle pas de sang ? Oui, c'est le plus probable. Car sa victime ne saigne pas : il a assassiné un conte pour enfants.

Vous réalisez en effet enfin l'étendue des dégâts, en constatant que le conte pour enfants original a été purement et simplement éviscéré, son merveilleux et son intemporalité lui ayant été retirés pour le rempli d'un propos vaseux sur la modernité et la perte des vraies et saines valeurs d'antan au profit de "jeunes couples alvernatives éducateurs" et de gens devant la télévision dans des parcs d'amusement.

Votre total d'endurance est réduit à zéro. Votre total d'endurance n'a jamais existé. Votre endurance n'a jamais existé. Vous n'avez plus de corps. Alors comment respirez vous ? Respirez vous ? Qui est Vous ?

Comment ? POURQUOI ?!!

Une seconde séquence de chant murmurée. Votre esprit se scinde : une partie reste bouche hurlante devant la version française, une partie regarde yeux révulsés la version originale. Votre esprit se recoud : les deux sont du même sang.

Ce qui était un enchaînement sécurisant et familier dans le conte original devient une suite interminable et éternelle : scène de narration filmée, trajet, rencontre d'un nouveau totem animal, narration filmée, scène chantée. Tel un derviche fou enfermé dans un scénario figé, vous tournez à contretemps, votre esprit réclamant 24 images par seconde quand le film en grimace à peine trois.
La voix du coq vous vrille l'âme à coups de ceinture hurlante. Une craie vibre sur l'ardoise d'un espace glacé et inhospitalier. Chacune de vos cellules se retourne, terrifiée, et contemple le vide noir et éternel de l'espace infini.


Elles hurlent en un unisson discordant la perte de votre total de sagacité et crient votre honte dans les Six Langues Maudites des Huit Montagnes Perdues.
Le coq change de voix pour jouer du saxophone en allemand. Sa scène s'arrête deux bonnes secondes après la fin du plan et il parle par dessus le narrateur. Vous voyez le visage de Dieu, c'est une araignée ricanante.

"Regarde ! Je vais te faire mal avec CA !"

Un érudit passe sa vie, et son fils passe sa vie, et son fils passe sa vie à traduire un jeu de mot allemand. Il échoue et il échoue et il échoue. Le son s'arrête et tout est silence pendant un instant. Pourtant à l'image les animaux rient ?
Le chat est blanc et c'est une chatte. Une aristochat. Aristochatte !

L'araignée mange la souris qui avait enfanté le chat.

Le chat... le chat arrive avant le coq dans le conte ? Pourquoi après ici ? Ane sous chien sous chat sous coq, ainsi disaient vos souvenirs ! Mais Ici l'Araignée-Dieu arrive avant toute chose, et après toute chose, car elle Est toute chose. Ici la fin du conte est changée et la morale n'a plus de sens. Les animaux n'oublient pas leurs défauts, et terminent en chantant sur fond noir au son du chant de mille fois mille suppliciés enfermés dans un synthétiseur.

La contrebasse agonise également, par pitié pour vous.

Votre esprit s'effondre enfin sous le poids conjugué de l'usure rétinienne et de la chanson finale réunissant les quatre animaux qui arrivent contre toute attente à murmurer faux. Le doublage français est déjà parti...et vous partez avec lui.

Vous êtes réduit à l'état de cadavre grimaçant sur le canapé, entouré de vos compagnons en damnation.

Votre supplice devant les Musiciens Municipaux de Bremen aura duré vingt quatre minutes et quarante secondes, car même les Anciens Mahrgu'll'ins qui ont créé cette relique ne pouvaient en supporter plus.


Votre aventure a échoué, mais pouvait-il en être autrement ?

Dans le prochain volume de la Saga Loup Cinéphile, vous incarnerez Nance Willigan, avocat en propriété intellectuelle, chargé de regarder le Film Maudit pour sauver les personnages copyrightés qui y sont détenus :

Tu quoque, Bambi ?

Sa maîtresse leur a légué sa fortune, et aussi l'artefact babylonien qui lui a permis de l'obtenir.

Les enfants, PanPan n'entend plus. PanPan n'existe plus.

- Hermanniwy -

Cote de rareté - 2/ Trouvable

Barème de notation

Le DVD "Fun kid's" est devenu une pièce rare mais demeure le seul moyen de mettre la main non seulement sur l'admirable VF, mais aussi sur une version anglaise tout aussi ratée. Après recherches, il semblerait que ces doublages inqualifiables proviennent d'une société néérlandaise "Art Media" spécialisée dans la traduction à la va-vite de dessins animés dans toutes les langues possibles par des acteurs ne maîtrisant pas la langue.

Il est à noter que ce compte de Grimm a été maintes fois adapté en dessin animés:

Y compris dans une version russe psychédelique.

 

Dernier détail si vous mettez la main sur le DVD américain de "EastWest DVD" une surprise vous attend !

En effet malgré son visuel ce n'est pas le "Dingo Picture" à l'interieur mais un film allemand de 1959 avec des comédiens dans des costumes d'animaux pas du tout flippants !