Recherche...
Le glossaire du Pr. Ryback

Y comme …

Placement produit



Technique consistant à introduire de façon visible dans un film une marque sponsorisant la production. Très utilisée dans certaines grosses productions (GoldenEye et de nombreux autres films de la série des James Bond, Minority Report, I, Robot...). Son emploi dans les nanars se signale par un caractère extrêmement grossier, comme la publicité pour les ordinateurs Olivetti dans Maniac Killer. Double Team nous apprend pour sa part que le Coca-Cola est assez frais pour arrêter un incendie, tandis que dans l'univers de Torque, le logo Pepsi est partout.


Grâce à leur distributeur de Coca hyper rafraîchissant, Jean-Claude Van Damme et Dennis Rodman s'en tirent toujours. Sauvés par le placement produit !



Pepsi Vs. Mountain Dew : le vainqueur de ce duel motorisé vu dans Torque, c'est le groupe PepsiCo, propriétaire de ces deux marques de sodas.

Même dans des productions fauchées, on trouve des placements de produits amusants. Ainsi Black Ninja, co-production entre le Cameroun et Hong Kong, propose une hilarante scène d'interrogatoire à base de sponsors. Dans un bureau où il fait chaud, le flic ninja Alphonse Beni et son suspect passent leur temps à boire de l'Evian et du Perrier, s'essuyer avec des mouchoirs Kleenex et fumer des Gitanes en en faisant des tonnes.

Un cas extrême se présente quand tout le film propose des placements produits particulièrement visibles, à l'instar de Mac et moi, film pour enfants sponsorisé par McDonald's, dont la fonction marketing se retrouve jusque dans le titre et le nom du personnage principal (le fameux Mac, extraterrestre sympa amateur de burgers et de coca).




Voir aussi le film Feu, glace et dynamite, qui est un gigantesque placement de produit en soit.